À l’ombre du stade : le printemps vu par Marjorie

Alors que météomédia nous garde dans la peur d’une énième tempête de neige cette semaine, l’univers musical de Marjorie arrive à point avec une chanson toute en lumière : À l’ombre du stade. Regard très doux posé sur le quartier Hochelaga à Montréal, la pièce témoigne de nos cicatrices et de nos petits bobos à la sortie d’un hiver trop long, dans l’attente du soleil et des beaux jours d’avril.

En téléchargement gratuit!